Quelles sont les nouvelles règles en matière de frais bancaires et de changement réglementaire pour les établissements financiers ?

D’une part, la Banque Centrale Européenne (B.C.E.) a pris la décision suivante :

En avril dernier, Le taux de dépôt a été réduit à -0,40% dans le cadre d’une série de mesures pour tenter d’en finir avec l’inflation faible. Ce taux qui rémunère normalement les dépôts effectués par les banques auprès de la B.C.E. Ce taux négatif est en réalité équivalent à une taxe sur les dépôts.

Le 20 septembre 2014, le taux d'intérêt de la facilité de dépôt avait été abaissé de 10 points de base, à -0,20 % et le 20/06/2014, ce même taux était à -0,10 %. En 2013, ce même taux demeurait inchangé, à 0,00 %.

Reste à savoir si cela sera suffisant. Pour rendre le mécanisme plus efficace, la B.C.E. pourrait décider d'accompagner cette nouvelle baisse du taux de dépôt, par des mesures réglementaires nouvelles :

  • Comme la limitation de l'utilisation des comptes courants (non frappés d'un taux de dépôts) ;
  • Ou la baisse des réserves obligatoires que les banques doivent détenir auprès de la B.C.E.

Tout ceci visera à améliorer la circulation des liquidités, notamment envers des projets plus fortement rémunérés, autrement dit vers des prêts à l'économie réelle.

Précédemment le taux d'intérêt des opérations principales de refinancement de l'Euro-système avait été abaissé de 10 points de base, soit 0,05 %, à partir de l'opération devant être réglée le 10 septembre 2014. Or, il était à 0,25% pour l'opération réglée le 13 novembre 2013.

Lors de la réunion du Conseil des gouverneurs de la BCE, Le Conseil a pris les décisions de politique monétaire « pour le taux d’intérêt de la facilité de prêt marginal », à savoir :

  • Il est réduit de 10 points de base, à 0,30 %, avec effet au 10 septembre 2014 ;
  • Il est diminué de 35 points de base, à 0,40 %, avec effet au 11 juin 2014 ;
  • Le 13 novembre 2013, le taux se voit se réduire de 25 points de base, soit à 0,75%.

D’autre part, à partir du 1er janvier 2016, il y a la généralisation des « Frais de Tenue de Comptes Bancaires » pour les Particuliers et des nouvelles règles en matière de frais bancaires. Pour améliorer les relations entre les banques et leurs clients Particuliers, plusieurs textes ont contribué à clarifier les tarifs bancaires.

Notamment le plafonnement des frais bancaires applicables aux incidents de paiement et l'institution d'un relevé périodique des frais prélevés.

En conclusion, lorsque vous êtes un « Professionnel » vous restez un « Particulier » et à ces titres, vous avez intérêts à renégocier vos accords bancaires et donc, toutes les rémunérations qui vous sont facturées par vos « Fournisseurs » et « non Partenaires », que sont les établissements bancaires….

FABRICE GELLY CONSEIL  peut vous coachez sur les arguments à développer, sur les intérêts d'un emprunt immobilier, les divers commissions et agios sur le(s) compte(s) Professionnel(s) et Particulier(s), ainsi que les frais bancaires, etc…

Si vous êtes intéressé pour faire des économies, faite appel à FABRICE GELLY CONSEIL.

Le plus simple c’est de cliquer sur l’onglet en haut « PRESTATIONS POUR PARTICULIERS et où / ENTREPRISES » et de réserver directement la durée temps qui vous conviendrait. Vous pouvez laisser ci-dessous, vos coordonnées dans la zone «COMMENTAIRE » pour être contacté.

5 pensées sur “Pourquoi renégocier l’ensemble des frais, agios, commissions, etc… avec ses banquiers ?

  1. Anthony

    Bonjour, ayant réaliser un investissement immobilier en Réunion, j'aurais aimé savoir si les informations que vous partagez restaient les mêmes ?

    Cordialement, Anthony.

    Répondre
    1. fgelly

      Auteur de l'article

      Bonjour Anthony, la Réunion fait partie de la France en tant que département. Donc, vous avez les mêmes droits que dans tous les États membres de l’Union Européenne.

      Mais, la renégociation se fait de grès à grès, (entre vous et la banque). Les marges de manœuvres varient en fonction des arguments que vous leurs présenterez lors de votre entretien avec eux.

      Mon conseil, c’est de définir avec vous un premier entretien pour étudier votre dossier. Pour les Particuliers les frais de dossier, ou pack de 3 heures, incluant un déplacement (en Île-de-France) pour seulement 216 € TTC, avec un paiement direct en ligne.

      Dans un second temps, c’est de vous présentez un devis correspondant à vos besoins, que nous auront défini ensemble. Il pourra prévoir éventuellement votre accompagnement en rendez-vous avec votre établissement bancaire.

      Dans tous les cas, je reste à votre disposition et vous pouvez laisser ci-dessous, vos coordonnées dans la zone «COMMENTAIRE » pour être contacté.
      Cordialement Fabrice.

      Répondre
  2. Arnaud

    Article très bien écrit bravo.
    Auriez-vous également des indications sur le taux de défiscalisation lors d'un achat immobilier ?

    Répondre
  3. Alex

    Bonjour, bien qu'écrit récemment, j'aurais aimé savoir si les taux d’intérêt étaient toujours identiques, et s'ils entraient en comptes pour un investissement immobilier.
    Bien cordialement,
    Alex

    Répondre
    1. fgelly

      Auteur de l'article

      Bonjour,
      Pour moi, voici mon point de vue par rapport à vos demandes:
      Les taux d'intérêts sont fixés par la Banque Centrale Européenne (B.C.E.) et donc ils varient....
      Il est préférable de tenir compte des intérêts d'emprunt par rapport à ses revenus mensuels, de sorte à pouvoir rembourser les échéances de l'emprunt contracté.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.